Dee Edwards – (I can) deal with that

Publié par le 16 mars 2020

Née à Birmingham en Alabama – où elle a appris le chant dans les chœurs Gospels de son église – c’est à Détroit que la carrière de la chanteuse va commencer. Dans les années 60,  Dee Edwards sort avec plus ou moins de succès, une dizaine de 7″ sur les labels du producteur Mike Hanks (D-Town, Premiere Stuff & Tuba), un sur GM (le génial Why Can’t There Be Love) et enfin en 1972 un autre sur RCA Victor.

Il faudra attendre 1977 pour que Dee Edwards enregistre ce morceau : (I Can) Deal With That. La session d’enregistrement est orchestrée par son mari de l’époque Floyd Jones et se déroule juste au dessus du cabinet du Dr William Kyle Jr qui sortira la chanson sur son label De.To. Une ballade langoureuse mid-tempo qui raconte la résignation d’une femme face aux infidélités de son mari. Pas un franc succès pour ce titre qui marquera la fin de sa carrière à Detroit. La chanteuse partira par la suite avec son mari à New York pour s’essayer à la disco en sortant 2 albums sur le label Cotillion.

Morceau playlisté dans nombreuses compilations Northern Soul dans les années 90-2000 il faudra attendre 2016 pour que le label Soul Brothers réédite cette pépite avec en face b la string version (quelque peu anecdotique).