Santrofi, les nouvelles étoiles du highlife dévoilent Alewa

Publié par le 24 avril 2020

Avec son premier album Alewa, le jeune collectif fait naviguer les auditeurs entre traditions et rythmes contemporains.

Dans les années 60/70, le Ghana post-indépendance devenait l’un des épicentres africains les plus importants pour la musique, terre-mère du highlife, portés par les maîtres E.T. Mensah, Ebo Taylor, Kwashibu Area Band, Pat Thomas, Gyedu-Blay Ambolley.

 

Le bassiste Emmanuel Ofori réunit huit musiciens habitués de la scène musicale contemporaine ghanéenne et forme le collectif Santrofi. Leur but c’est faire revivre la magie du highlife à la jeune génération locale et mondiale, replacer le papa de l’afrobeat et de l’afro-pop sur la frise chronologique de l’histoire de la musique africaine.

Le collectif fait mouche sans même avoir sorti de projet pendant leur tournée des festivals 2019 où ils testent le groove et l’efficacité festive de leurs morceaux auprès du public.

Aujourd’hui sort donc Alewa, un projet qui rend hommage à toutes les formes du highlife, basses calypso, cuivres jazzy et rythmes groovy à l’appui. Le 1er single de l’album en témoigne, vrai hymne entrainant au vivre-ensemble et à la bienveillance.

Plus tard dans le projet, « Odo Maba » est une jolie complainte amoureuse à la mélodie irrésistible et à la polyrythmie sans faille.

Alewa, une célébration moderne et créative des traditions de la musique ghanéenne, à écouter sur Comala Radio !

 

Tracklist :

1. Kokrokoo
2. Alewa
3. Kwaa Kwaa
4. Africa
5. Odo Maba
6. Cocoase
7. Adwuma
8. Kwabena Amoah
9. Konongo Kaya
10. Mobo


Continuer la lecture